Home > Actualités > Après l’interdiction du bromate de potassium, allons au contrôle sur le terrain

DÉCLARATION LIMINAIRE  SUR L’INTERDICTION DE L’USAGE DU BROMATE DE POTASSIUM DANS LA FABRICATION DU PAIN

Depuis quelques temps, la LCT a alerté les consommateurs et interpelé les Autorités togolaises sur l’urgence d’interdire l’usage du Bromate de potassium dans la fabrication du pain au Togo, en raison de sa nocivité sur la santé des consommateurs.

La dernière sortie en date de la Ligue est celle du 13 juin 2019 où elle a organisé une Conférence de Presse suite à la sortie des Syndicats des Boulangers.

Fort heureusement, le Gouvernement a procédé à l’interdiction de l’usage du Bromate de potassium dans la fabrication du pain et autres produits alimentaires à travers l’Arrêté interministériel N°098/MSHP/MCIDSPPCL/MSCPH en date du 13 juin 2019 ? portant interdiction de l’usage du bromate de potassium dans la fabrication du pain et autres produits alimentaires.

La LCT, par la présente Déclaration, remercie le Gouvernement, en particulier, les ministères concernés, pour avoir pris une telle mesure protectrice de la santé des consommateurs et partant des togolais.

Elle saisit cette occasion, pour attirer l’attention du Gouvernement sur le projet des organisations de Boulangers relatif à une éventuelle augmentation du prix du pain ; ce qu’elle trouve inacceptable, car cela ne relève pas de leurs prérogatives.

Toutefois, la LCT prie le Gouvernement de procéder à la détaxe des produits entrant dans la fabrication du pain afin de réduire tant soit peu le compte d’exploitation de fabrication du pain des Boulangers.

Par ailleurs, la Ligue invite les Autorités à veiller à l’effectivité de l’Arrêté d’interdiction du Bromate de potassium, de sorte à sanctionner, le cas échéant, tout contrevenant aux dispositions dudit Arrêté, en l’occurrence, les professionnels du pain récalcitrants et surtout, les fabricants ou importateurs du bromate de potassium (produits à base du bromate) envers qui elles devront faire montre d’une sévérité dissuasive.

La LCT promet mettre tout en œuvre pour conduire sous l’appui de ses partenaires éventuels des actions de décentes de contrôles dans les boulangeries afin de faire des  prélèvements destinés à des analyses de détection du bromate.

La Ligue compte sur l’accompagnement des ministères concernés pour lui faciliter des actions futures de contrôle citoyen et consumériste.

Fait à Lomé, le 09 Août  2019

SOGADJI Emmanuel

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*