Home > Actualités > Journée Internationale des télécommunications 2018, la LCT doigte les sociétés de téléphonies

DECLARATION DE LA LIGUE DES CONSOMMATEURS DU TOGO A L’OCCASION DE LA JOURNEE MONDIALE DES TELECOMMUNICATIONS LE 17 MAI 2018

La Journée mondiale des télécommunications et de la société de l’information, célébrée chaque année le 17mai, marque souvent l’occasion pour les acteurs de télécommunications de faire un bilan des avancées dans le secteur et d’envisager des perspectives. Placée sous le  thème «  L’entreprenariat dans le secteur des TIC au service du progrès social, l’édition 2018 de la Journée mondiale des télécommunications et de la société de l’information nous oblige à examiner le niveau de satisfaction des consommateurs dans le domaine des NTIC tout en faisant le diagnostic avec la thématique.

Dans une lettre circulaire, le secrétaire Général de IUT déclare : « Le secteur des TIC, qui figure parmi les plus rentables et les plus florissants, a révolutionné notre façon de communiquer. Grâce à un savant dosage entre politiques publiques et réformes de la réglementation tournées vers l’avenir, normes internationales, innovation de la part de l’industrie, investissements dans les infrastructures et nouveaux services, des milliards de personnes ont eu accès, en un laps de temps extrêmement court, à la société de l’information». Cette affirmation illustre l’importance des TIC dans la croissance d’une économie et doit nous interpeler tous.

Il ajoute : « En conséquence, nous nous trouvons aujourd’hui dans un environnement de plus en plus connecté et placé sous le signe de l’intelligence, qui englobe l’informatique en nuage, les méga-données et de nouvelles applications dans des domaines aussi divers que la santé ou les finances, et qui évolue vers la création de systèmes de transport intelligents et de villes intelligentes. A mesure que les infrastructures se déploieront et que la connectivité progressera, le rôle des services et applications se renforcera, de même que la possibilité donnée à de nombreux concurrents – petites entreprises innovantes – de prendre pied sur le marché en y proposant des solutions adaptées aux besoins locaux »

En dépit cette évolution des applications nouvelles, nous pouvons reconnaitre qu’en matière des services de télécommunications et le niveau de satisfaction des consommateurs, il reste à faire.

D’abord, il n’est plus étrange à personne que le Togo notre pays est dans une situation monopolistique dans le secteur des télécommunications, animé par Togo Télécom et sa filiale Togo Cellulaire. Plusieurs rapports d’institutions internationales recommandent la concrétisation des différentes promesses faites par les autorités en charge du secteur des télécommunications sur sa libéralisation.

Ensuite, il faut souligner l’insatisfaction des consommateurs sur le plan de la qualité des services d’Internet, la couverture de réseaux.

Enfin, la LCT tient à rappeler certaines pratiques des sociétés de téléphonie en cours actuellement dans notre pays.  Des sociétés annoncent des promotions où les périodes d’appels se situent en pleine nuit. Or, la plupart des appels sont supposés répondre à des obligations professionnelles.

Au regard de tous ces constats, la LCT recommande aux acteurs, chacun en ce qui le concerne, ce qui suit :

:

  • Aux autorités en charge des télécommunications.
  • de consolider les quelques progrès observés ;
  • d’œuvrer pour l’arrivée d’autres opérateurs de téléphonie mobile;
  • d’œuvrer pour la portabilité des numéros téléphoniques.
  • Aux sociétés de téléphonies mobiles.

 

  • de procéder à la réduction des coûts de communication  et d’accès à leurs services ;
  • d’accentuer les sensibilisations afin de mettre fin aux arnaques des consommateurs ;
  • de mettre fin à des promotions nocturnes ainsi qu’aux changements brusque des offres.
  • Aux consommateurs :
  • Utiliser les applications nouvelles et les réseaux sociaux avec conscience car science sans conscience n’est que ruine,
  • De rester vigilants afin d’éviter les arnaques et escroqueries auxquelles ils sont constamment exposés.
  • A l’autorité de régulation des télécommunications 
  • de procéder au traitement des différentes plaintes des consommateurs via les associations ;
  • jouer pleinement son rôle de protecteur des consommateurs.

Fait à Lomé, le 17 Mai 2018

Le Président,

SOGADJI Emmanuel

One Comment, RSS

  • OTTOU Améyo Juliette

    says on:
    17 mai 2018 at 10 h 11 min

    Cool. Bon courage à la LCT.

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*